Un tas de petits livres pour les petits, lus par Myrtille

Comme j’ai pas mal de petits livres dédicacés chez moi, j’ai décidé de faire un billet pour vous donner rapidement un semblant d’avis !
image

La malédiction de Toutankhamon, Hélène Kérillis

1922, en Egypte. Anya, passionnée par l’histoire de son pays, rêve de participer à des fouilles archéologiques, malheureusement ce n’est pas un lieu pour les filles. Elle va donc travailler avec sa mère chez Lord Carnarvon, le riche ami anglais de l’archéologue Howard Carter. Et c’est là bas qu’elle fait la connaissance de Lady Evelyn, qui va lui permettre d’assister à la fabuleuse découverte du tombeau de Toutankhamon.

J’ai été passionnée pendant un long moment par l’Egypte Antique, aussi la lecture de ce livre m’a ravie étant petite. Je trouve toujours que l’histoire est bien racontée, et riche au niveau historique, mais ça reste très court et vraiment facile – il est classé 9-12 ans mais c’est accessible dès 7 ans, comme moi quand je l’ai lu !

Les mille et une nuits de Shéhérazade, Hélène Kérillis

Le sultan sème la terreur dans son royaume. Pour se venger d’une femme infidèle, il prend chaque soir une nouvelle épouse et la tue au matin. Shéhérazade, belle, courageuse et intelligente, demande à son père, le grand vizir, de l’offrir au sultan. Elle espère calmer la folie qui le ronge, peut être au péril de sa vie. La nuit venue, Shéhérazade conte une histoire au sultan, histoire qui semble le passionner. Chaque matin, la peur ronge la jeune femme ainsi que ses proches, mais pourtant jamais ne tombe l’ordre de l’abattre. Arrivera-t-il un jour, ou a-t-elle définitivement guéri le sultan ?

Les histoires de Shéhérazade sont agréables à lire. Ce sont des petits contes qui ponctuent le récit, même maintenant ça ne me dérange pas. De toute façon, j’imagine que l’histoire de base est déjà connue de tous !

Le dernier espoir de Lucas, Evelyne Brisou-Pellen

Le père de Lucas est parti depuis qu’il est tout petit, en tant qu’écrivain sur un des plus beaux bateaux de la Compagnie des Indes. Depuis, il est maltraité par son frère, mais rêve lui aussi de s’embarquer sur l’un de ces bateaux. En attendant, il travaille au chantier naval, d’où il guette le retour de son père, car oui, il espère toujours…

Un peu plus long que les précédents ouvrages présentés, ce roman historique né sous la plume d’Evelyne Brisou-Pellen est un beau livre, l’histoire se tient et on s’accroche au rêve de Lucas. Ça reste un roman court et facile d’accès, idéal lorsqu’on n’aime pas les pavés !

Le paradis d’en bas, tome 2 – Audren

Walter, le mystérieux grand père de Léopold, est mort trop vite. Ils venaient à peine de le rencontrer ! Personne dans la famille n’a le courage ni l’envie de s’occuper de ses affaires. Pourtant, Léopold et ses cousins ont des doutes : des objets disparaissent, des choses bougent dans la maison. Ils se posent des questions : un fantôme ? ou Walter qui ne serait pas mort ? De quoi redonner la pêche au Club des Héritiers Détectives qu’ils ont formé ensemble…

La trilogie mise bout à bout, ça donne un livre très simple avec une intrigue simple, et finalement je me suis laissée prendre au jeu. La plume d’Audren est légère et fluide, avec une touche d’humour et un soupçon d’émotion.

Le paradis d’en bas, tome 3 – Audren

Panique dans la famille : Tim a disparu après son cours d’équitation. Les théories fusent : une fugue, à cause de sa mère trop sévère ? Alors où est-il ? Les cousins reforment le CHD, mais lorsqu’il manque un membre, tout se complique. Heureusement, ils peuvent compter sur leur grand-oncle Walid !

Même critique que pour le tome 2, une nouvelle histoire toujours simple et agréable à lire. J’ai bien aimé cette trilogie qui mêle émotion et humour, et finalement on suit aussi le parcours de ces drôles de héros.

Voleuse !Franck Prévot

Sophia a perdu son stylo, mais elle en est sûre : quelqu’un l’a volé. Alors forcément, comme le père de Patricia est en prison, c’est vers elle qu’on se tourne…

Un micro-livre qui se lit en moins de dix minutes : c’est l’avantage ou l’inconvénient, selon les points de vue, de cette collection très sympathique aux éditions Thierry Magnier. Ils font partis des premiers livres que j’ai lue seule. Bon, maintenant je ne les lis plus, mais ces petites histoires avec des jeunes héros sont vraiment géniales. Beaucoup d’auteurs — même de ceux qui font des livres pour ado — ont publié un livre dans cette collec’. Bref, celui là comme les autres, c’est un petit truc mignon à lire quand on a un instant !

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s