Waterloo Necropolis

image

Myrtille

Je cherchais dans les “H” à la médiathèque, et cette fois je ne cherchais pas au hasard. J’ai lu La Messagère de l’au-delà et Velvet de la talentueuse Mary Hooper, et je n’ai jamais été déçue. J’ai donc trouvé un nouveau bijou – je le savais avant de le commencer – et je l’ai pris avec grand plaisir.

Mary Hooper est une auteure britannique qui écrit essentiellement des romans sur toile de fond historique. Les trois ouvrages que j’ai lu d’elle se déroulaient dans le Londres des années 1800 (il me semble que c’est le cas pour les 3). Elle sait tenir le lecteur en halène et connait parfaitement les faits historiques décrits dans son récit (on peut apprécier une dizaine de page de notes sur les faits réels à la fin du livre, une vraie mine d’info).

Concernant Waterloo Necropolis, c’est très loin d’être rose bonbon. Grace, presque 16 ans, vit avec sa sœur Lily, 17 ans, dans un quartier misérable, où elles vendent du cresson pour subsister. Bien qu’étant la cadette, Grace doit s’occuper de sa sœur, simple d’esprit. Avant d’avoir atterri ici, elles vivaient dans un orphelinat où elles ont reçu la visite d’un homme dans leur lit. Suite à cela, Grace est tombée enceinte mais accouche d’un enfant mort-né. Afin de lui permettre de reposer en paix même s’il n’a jamais vécu, elle se rend dans un grand cimetière hors de Londres et glisse son paquet dans le cercueil d’une jeune fille de bonne famille, récemment décédée. Elle rencontre sur le quai de la gare Mrs Unwin qui lui propose, au vu de son visage “dont on dirait qu’il a subit tous les malheurs du monde”, un emploi de pleureuse. Elle décline l’offre mais lorsqu’elle retourne auprès de sa sœur, les mois s’enchaînent apportant leur lot de malheur. Les deux jeunes filles encaissent les coups de la vie, avec courage. Grace se résout à retourner auprès de Mrs Unwin et se fait embaucher. Elle découvre alors leur machinerie diabolique…

Grace est très attachante, on ne peut s’empêcher d’admirer sa force, son courage et sa détermination. Le roman est un vrai chef d’œuvre, et l’espoir est toujours là au fil des pages même lorsqu’il est évident qu’elle ne peuvent pas tomber plus bas.

Je conseille vivement.
Note : 10/10.

Louve

J’ai lu ce livre tout d’abord car une certaine Myrtille me l’avait fortement conseillé et ensuite car j’avais également lu et adoré La Messagère de l’au-delà. Je n’ai donc pas hésité et j’ai bien fait. Comme l’a dit Myrtille, ce livre n’est pas fait pour rire ou se détendre car il nous plonge dans un récit dur et froid où l’héroïne va devoir encaisser beaucoup de malheurs.

L’histoire de deux orpheline, Grace et Rose qui vivent dans Londres et qui subviennent à leur besoin du commerce peu florissant du cresson. Le jour ou Grace perd son enfant elle prend le train en direction du cimetière dit le plus beau du monde. Et puis bah…Vous verrez bien !

Note: 10/10.

Publicités

2 réflexions sur “Waterloo Necropolis

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s