40 jours de nuit

image

Louve

Hiver 1937. Jack part pour une expédition scientifique en Arctique, une échappatoire à son mal-être londonien. Du moins c’est ce qu’il espère. Mais très vite, ce voyage au pays des nuits interminables se transforme en cauchemar. Des cinq hommes engagés dans la mission, seulement trois prennent le départ : Jack, opérateur radio, Algie, chasseur et maître-chien de traîneau, et Gus, biologiste. Ils établissent leur campement sur la baie (de) Gruhuken où le capitaine du bateau refusait de les débarquer, visiblement effrayé. En peu de temps, Gus tombe malade, Algie l’accompagne, Jack reste seul. Dans leur cabane de trappiste, il se met alors à entendre des voix, à apercevoir des ombres… Est-ce vraiment son imagination qui l’engloutit jour après jour dans cette matière noire ?

Je n’était pas vraiment enthousiaste à l’idée de le lire… Et puis finalement j’ai vraiment aimé ! Tout au long du récit j’était stressée, prête à sursauter au moindre bruit… J’étais vraiment dans le livre, dans l’action, dans le suspense. C’est vrai que ce livre est assez original pour un black moon, mais il fait ressentir tellement de choses… Si on expliquait à quelqu’un que ce livre est effrayant et qu’on lui disait pourquoi, la personne ne pourrait pas comprendre… Il faut vraiment le lire pour l’apprécier.

Note: 8,5/10.

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s