En cage

image

Louve

C’est un livre que j’ai pris par hasard à le médiathèque… Il ne me semblait pas trop mal et l’idée me plaisait : un garçon, Antonio, est en prison après avoir été accusé du meurtre de son père. Il parle donc à Natasha, sa petite amie, seulement par écrit.

Sauf que je pensais à un roman entrecoupé par les lettres des deux amoureux. Cruelle erreur. TOUTE l’histoire est écrite en lettres. Toute l’histoire est racontée au cours des lettres de Natasha et d’Antonio.

Problème :
– Ils racontent leur vies (et c’est trèèèèèès inintéressant)
– Ils s’expriment vraiment très mal (ce qui est franchement désagréable)
– Il y a des choses qui ne se disent pas ! (comme leurs moments intimes racontés de vraiment façon “oléolé”)

Pour vous donner un exemple du langage (je n’ai pas pris les extraits les plus douteux) :
« Si elle croit que les flics vont se pointer chez moi pour faire quelque chose juste parce que mon père nous tabasse, elle est sacrément conne pour quelqu’un qui a fait du droit. Peut-être qu’à Westchester, Long Island ou Queens, ils rappliqueraient, mais pas à Harlem. »

Au final l’histoire en elle même est nulle, on ne sais pas trop où l’auteure veut en venir. J’ai détesté ce livre et ne vous le conseille en aucun cas.

Note: 3/10.

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s