Gone 2, La Faim

Myrtille

La famine s’installe, les dissensions normaux/mutants éclatent, Caine est de retour, les phénomènes étranges continuent de plus belle et Sam pète les plombs. Ça va, j’ai bien planté le décor ?! Dans ce nouveau volume, les complications sont nombreuses, et pour commencer, la faim tenaille les estomacs. Enfin, s’il n’y avait que ça…

Ce second tome est à nouveau chargé en rebondissements multiples et certains point s’éclaircissent alors que d’autres plus sombres naissent et soulèvent davantage de questions. Le dramatique de la situation est alimenté par les pétages de plombs, les combats, les manigances, les disputes, les heurts etc. La faim est le principal soucis des enfants, et les pousse à commettre des actes jusqu’alors impensables. Les personnages s’approfondissent peu à peu, d’autre apparaissent, et ils subissent encore un tas de malheur, il y a des morts et des presque-morts…

Au niveau de l’écriture et de l’ambiance, je redirige vers la critique du premier tome parce que c’est encore tout aussi génial, Michael Grant est vraiment très doué pour nous immiscer dans son récit, on se surprend à avoir faim et j’avoue que à chaque fois que je mangeais, je me disais « Dans Gone ils n’ont plus rien… ». C’est vraiment prenant, haletant, inquiétant, stressant… On y pense sans arrêt et à peine le livre lâché, on n’a qu’une envie : s’y replonger !

Quand j’ai lu ce livre, j’ai écris rapidement ce qui me passait par la tête,
alors si ça vous intéresse voilà mes notes !

 Certaines réflexions sont sous spoiler

Pete est vraiment impliqué dans les événements de la Zone, nombreux restent les points de flou… Peu à peu, le puzzle aux multiples pièces se complète, bien que nombreuses soient celles qui manquent à l’appel.

Drake et Caine sont omnibulés par l’Ombre, au point de négliger certains points qui pourraient leur sembler important, tels la recherche de nourriture, ou remporter la victoire sur Sam…
Lana est tellement inquiétante…
Le truc de Brittney est carrément flippant et c’est sur cette note sinistre et perturbante que nous terminons le livre !!!
→ Duck me fait rire par son innocence, sa flemmardise et le fait qu’il se parle seul. Je suis triste qu’il soit mort. … Bizarrement on fait mourir ces graines de héros prometteurs mais en second plan, au profit de la survie des principaux… Quand même, c’est pas très crédible que ils soient tous si mal en point, que tous survivent et que celui qui était au meilleur de sa forme décède… Je dis ça, mais ça ne me plairai pas DU TOUT de voir mourir Sam ou Edilio (d’ailleurs j’ai flippé, il était aux portes de la mort celui là !!).
→ Sam est génial. Je l’adore. Il pète les plombs, mais il y a de quoi…
→ Astrid est remisée au second plan lors de ce second volume.
→ Jack m’agace légèrement à changer de camp comme de chemise, bien que comme tant d’autres il semble n’être que l’un des nombreux pions dans le jeu de la Zone…
Ça fait bizarre de voir Sam et Caine alliés contre une même Chose…
→ Albert m’énerve beaucoup et je le sens de moins en moins bien, avec son histoire de monnaie là… Il va devenir terriblement cupide…
→ + Pareil que le T1, une ambiance inquiétante et stressante, le récit attire et fascine plus que jamais + réalisme + crédibilité
Mary est inquiétante
→ C’est tellement frustrant quand Pete dit quelque chose que nous comprenons mais pas Sam et Astrid !
J’aime bien le pouvoir d’Orsay, mais elle est bizarre la fille… O.o


Louve

Je crois que le second tome est mon préféré avec le 4 et le 5 et le 6 (oui, en gros je les aime tous). D’ailleurs je les ai chez moi, c’est comme ça que Mymy a pu les lire ! Bref, dans ce tome, une autre question, donc un autre problème se pose : y aura-t-il assez à manger pour tout le monde ?

Eh bien non ! Perdido Beach étant une toute petite bourgade, avec une supérette on tient une semaine mais guère plus… Voilà donc un nouveau problème à régler pour Sam – je le plains ce pauvre gars.

J’adoooore GONE, c’est l’une de mes séries préférées ! Franchement je pense que vous devriez le lire, même si c’est tout de même assez spécial, j’en conviens.

En tout cas, je n’ai jamais été déçue… Franchement rien à dire, à part bien sur quelques personnages que je n’aime pas du tout, mais pour la plupart ils ont été cités par Myrtille, donc voilà.

PS : Ça me fait rire quand Myrtille dit : Jack m’agace légèrement à changer de camps comme de chemise, bien que comme tant d’autres il semble n’être que l’un des nombreux pions dans le jeu de la Zone…
Car, vous verrez dans le prochain tome qu’il n’est pas si faible que ça.

Note : 10/10 !

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s