Gone 3, Mensonges

Myrtille

J’adore enchaîner les tomes, comme ça je ne décroche pas entre temps, c’est franchement génial. C’est donc avec un plaisir renouvelé qu’à peine Gone 2 terminé, j’ai attaqué celui-ci (et je compte bien commencer Gone 4 dès ce soir…)

Dans ce nouveau volet, cela fait six mois que les enfants sont prisonniers de la Zone. La faim, omniprésente dans le deuxième tome, est de nouveau au centre des préoccupations. S’ajoute à cela l’hygiène de vie en général qui se dégrade considérablement : ils manquent désormais d’eau et ne peuvent pas se permettre de se laver ou de nettoyer leurs draps. De nombreux enfants se mettent à boire et à fumer. Un Conseil Municipal a été créé dans le but de décharger Sam de ses fonctions. Astrid, qui à première vue tente de le soulager, a plutôt l’air de vouloir l’éloigner des décisions, ce qui fait naître des tensions au sein du conseil et surtout de leur joli couple. Elle tente de mettre en place un gouvernement, des règles, avec des droits et des devoirs, mais qui est vraiment là pour l’écouter ? Albert, que je ne sentais pas bien dans le tome 2, s’avère malgré tout avoir eu une assez bonne idée d’introduire un système monétaire (enfin pour l’instant…). C’est sur lui et son sens du business que repose l’alimentation de toute la Zone.

Depuis le dernier tome où Caine et sa troupe ont coupé l’électricité, les enfants n’ont plus de lumière, plus de consoles… Plus à manger, plus à boire, plus de quoi se laver… Plus même de soutient, de règles. Ils manquent de tout. De nombreuses rumeurs circulent dans les rues de Perdido Beach, qui parviennent toujours soit aux oreilles de Sam ou d’Astrid. Court le bruit que Brittney, morte et enterrée depuis ‘longtemps’, se promène en ville. Que Orsay, renommée « Prophétesse », voit le monde hors de la Zone, grâce à son pouvoir de pénétrer dans les rêves d’autrui. Ou pire encore, que Drake, dernièrement tué par Caine, serait de retour. Comme les soucis s’additionnent, Zil et sa Bande des Humains continuent becs et ongles leur gué-guerre anti-mutants. Et quand Caine met son nez dans les affaires de Zil et se sert de lui, ladite gué-guerre prend une autre dimension…

De nouveaux soucis, de nouvelles peurs, d’autres craquages et pétages de plombs… les nerfs sont à vif. C’est aussi pourquoi la période est propice à qui souhaite embobiner la population. Les mensonges s’enchaînent et les mystères persistent, tenant le lecteur en halène comme Michael Grant sait si bien le faire. À l’instar des autres tomes, l’ambiance est pesante et on est rapidement happé par le récit pour ne plus pouvoir le lâcher. Il est impressionnant de voir le nombre de protagonistes introduits, avec chacun une personnalité et des capacités bien distinctes. Certains ‘anciens’ sont laissés de côté (Jack…) au profit de nouveaux (Sanji…), mais je ne doute pas qu’ils ‘réapparaîtront’ rapidement. L’écriture permet toujours de si bien s’immiscer dans le livre et de se croire aux côtés des personnages, au cœur de l’action.

Si ce volet était peut-être parfois un peu plus compliqué à suivre (enchaînement des points de vue, trop de mensonges pour parvenir à démêler le vrai du faux), cela reste une excellente lecture à la hauteur de cette saga qui me passionne tant.

Note : 10/10 !

Louve

GONE ça ne se lit pas, ça se dévore ! C’est juste trop bien comme livre !

Le troisième tome est celui que j’ai le moins aimé, mais bon, il reste génial malgré tout ! Les enfants sont maintenant encore plus pauvres, encore plus fous, encore plus désemparés, encore plus affamés…
Comme Myrtille a tout déballé (grrrrr), je vais me contenter de dire ce que je pense de certains personnages :

Orsay : Alors elle ! Je ne peux pas la voir ! Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien. Je la trouve désagréable, enfantine, chochotte…

La copine d’Orsay : Elle, elle est vraiment louche et démoniaque. C’est vraiment une méchante, ça se lit dans ses yeux !

Astrid : Elle change de plus en plus (et encore, c’est pas terminé…). Elle devient distante, craintive et agressive. Elle ne compte plus que sur les autres, et elle n’écoute plus l’avis de Sam.

Note : 9,5/10.

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s