Divergent, tome 2 : Insurgent

CHRONIQUE DE MYRTILLE ET LOUVE

Couverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 2 : Insurgés

SPOILERS sur le tome précédent — mais ça semble évident ?

Myrtille

Divergent a été un énorme coup de cœur (ce à quoi je m’attendais), et justement parce que je m’y attendais, j’avais acheté le tome 2 avant même d’avoir lu le 1. Ce que, évidemment, je ne regrette pas !

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être…

Comme dit dans ce résumé (par ailleurs bien méchant pour les curieux qui, n’ayant pas lu ou pas terminé le 1, osent poser les yeux sur la couverture du 2…), Tris est rongée par la culpabilité, ce qui va parfois l’empêcher d’aller de l’avant et lui faire perdre espoir, la faire se résigner bien trop facilement pour la Tris que nous connaissons. Si elle est d’abord déterminée à ce que le sacrifice de ses parents ne soit pas inutile, elle se laisse rapidement atteindre par la tentation de les rejoindre dans l’au-delà dont on lui a parlé…

« Je ne crois pas qu’on change quoi que ce soit à ce qui nous arrive après la mort en dressant la liste de nos transgressions. »

Nombreux sont les rebondissements dans ce second volet – tout comme dans le premier – et il est difficile d’en parler sans spoiler. La faction des Audacieux s’est divisée entre les traîtres, qui se sont ralliés aux Érudits, et les autres. Entre ceux qui ne sont plus là, qui hantent les autres qui eux-même partiront à leur tour, ceux qui restent et qui ressassent le passé ; tout ça n’est pas bien joyeux. La mort hante les esprits et ce n’est pas comme si elle était seulement derrière eux. Il faut faire face au danger et, même si nous sommes en présence pour la plupart d’Audacieux qui ne sont pas censés se laisser vaincre par la peur ; le système est en train d’être renversé, les repères sont bouleversés et les problèmes donnent l’impression qu’ils ne font que commencer. Ce n’est pas pour rien qu’Insurgent est plus sombre que Divergent.

« Il n’y a plus de garanties, plus de réconfort, hormis celui de savoir que je vais là où je vais parce que je l’ai choisi. »

« Il y a des choses dont je n’ai compris la valeur qu’après les avoir perdues. »

J’en ai parlé dans ma critique du premier, je suis très sensible au couple que forment Tobias et Tris. Eh bien si le début m’a amplement satisfaite, j’ai par la suite été furieuse ! Ils passent leur temps à se disputer, ne peuvent plus se voir sans s’engueuler et même si – ça crève les yeux – ils sont terriblement attirés l’un par l’autre, ils n’arrivent plus à se mettre d’accord sur la suite des choses lorsque leurs avis ne concordent pas. ET C’EST INSUPPORTABLE QUAND ON EST COMME MOI ! Mais rassurez-vous, vous aurez quand même votre dose de feels dans ce tome parce que malgré les disputes… …. Mh. Je dois me calmer. Reprenons, mesdames et messieurs !

« – Comporte toi comme la petite chose fragile que tu n’es pas et tout ira bien. »

« C’est quand Tobias devrait être faible qu’il devient le plus fort. »

En plus d’être déçue par leur couple, j’ai été déçue par chacun d’eux indépendamment et à plusieurs moments. Déjà par Tobias SPOILER surtout lorsqu’il fait confiance à Evelyn alors qu’on voit à des kilomètres que ses intentions tout comme ses motivations ne sont pas louables /, mais surtout par Tris !
Comme dit plus haut, elle est rongée par la culpabilité, notamment en ce qui concerne Will. C’était l’un de ses meilleurs amis, et elle l’a tué alors qu’il était sous une simulation. Encore, qu’elle culpabilise pour ça, ça peut se comprendre – même si, et elle le sait très bien, c’était lui ou elle puisqu’il était contrôlé indépendamment de sa volonté et qu’il s’apprêtait à la tuer.
Mais ce qui rend Tris encore plus insupportable à mes yeux dans ce tome, c’est qu’elle se crée elle-même des raisons de culpabiliser ! Elle ment comme elle respire et elle ose ensuite se plaindre que Tobias élabore des plans sans la tenir au courant alors qu’elle-même passe son temps à lui mentir sur ses intentions ! (tu m’étonnes qu’ils se disputent…)
En plus de ça, elle passe son temps à ressasser ses erreurs, à se tirailler avec ses doutes et ses questions, à se faire mal avec ses souvenirs. Elle n’est plus que regret. Qu’elle regrette quelque chose pour lequel elle avait le choix ; quelque chose où elle avait possibilité d’agir bien et qu’elle pense avoir mal fait, oui. Mais quand elle ajoute aux kilos de soucis qui lui pèsent sur la tête des choses pour lesquelles elle n’avait pas le choix, ça aussi c’est insupportable. De la même façon, regretter un choix alors qu’elle aurait regretté les deux, c’est ridicule. SPOILER Comme ça : « J’ai choisi entre Hector et Marlene ». Le truc c’est que, quel que soit celui qu’elle aurait choisi, elle aurait regretté de ne pas avoir sauvé l’autre ! /
Parfois, ses raisonnements (qui la mènent aux actions) sont également ridicules. SPOILER Voici ce que j’ai tweeté pendant que je lisais : « Alors franchement là je ne comprends plus Tris. Elle est ridicule, ça me sort par le nez ! Tout d’abord c’est vrai que c’est bien le genre de Tobias de se livrer aux Érudits pour éviter d’autres morts, mais peut-être que ce n’était pas ce qu’il comptait faire puisqu’il élabore des plans, dans lesquels il n’inclut pas (encore) Tris certes, mais des plans quand même. » / Tobias a raison – et elle le sait – lorsqu’il lui assène qu’elle en a largement assez fait, et qu’il faut qu’elle arrête de jouer à l’Altruiste suicidaire. Autre chose : je ne l’ai vraiment pas comprise lorsqu’elle s’est décidée à faire quelque chose de totalement altruiste, mais qu’elle y est allée avec des pensées purement égoïstes O.o SPOILER Elle part en disant « Il n’y aura plus de morts. Je me livrerai. » Et sur le chemin « Je me réjouis à l’idée de ne plus être là pour les voir s’entre-tuer. » Alors voilà je sais pas vous mais moi Je ne la trouve pas logique du tout.

« – Le monde ne marche pas comme ça, Beatrice. Le mal dépend du point de vue d’où on se place. »

Lorsque tout est compliqué, le temps ne s’arrête malheureusement pas pour laisser celui nécessaire afin de régler les problèmes ; les événements s’enchaînent et le danger plane, alors il faut faire vite et les décisions prises ne sont pas toujours les bonnes ; quelle que soit la personne de laquelle elles découlent…

« Les Audacieux ne sont pas parfaits. Mais ils sont vivants. Ils sont libres. »

« Ceux qu’on opprime sont parfois plus forts qu’on ne le voudrait. »

Bon, je m’attarde sur Tobias et Tris (c’est plus fort que moi), mais pourtant les autres personnages méritent tout autant d’attention. Un des gros bons point de cette saga est que les personnages secondaires ne sont pas en reste. Je les trouve tous travaillés, et nombreux sont ceux qui ont un rôle important et/ou décisif. (Bon, j’avais envie de faire un speech sur les personnages secondaires mais après plusieurs minutes de réflexion je n’arrive pas à discerner ce qui spoile ou pas alors je laisse tomber — et pas de soupir de soulagement !) Du coup je donne juste rapidement mes impressions (désolée pour l’énième spoiler ^^) SPOILER Je n’ai jamais eu confiance en Evelyne – j’ai pas pu la saquer dès le début. Que Marcus dise la vérité ou non, je ne le supporte pas et je ne sais pas comment Tris fait pour le voir en peinture (ah oui c’est vrai, elle CULPABILISE, ça aide, c’est sûr). J’aurais toujours du mal à croire en Peter et j’ai constamment eu peur qu’il ressorte un de ses sales tours dans le dos dont il est le spécialiste. Malgré tout, son histoire du « 1-1 » paraît plausible (il n’empêche que pour moi ça reste un traître et un *bip*). Concernant Christina, je comprenais sa rancœur et j’étais persuadé qu’elle finirait par pardonner – j’ai donc été trop heureuse de voir que j’avais raison ! J’ai été trop attristée de la mort de certains personnages (bon je cite pas, vous savez). Et puis s’il y a bien un personnage dont je ne sais plus quoi penser, c’est Tori… /

Sélection de tweets postés pendant ma lecture
J'aime bien les partager dans mes chroniques, parfois !

Je conclurais en disant qu’Insurgent est un livre riche en rebondissements et retournements de situations, entre autre du côté des personnages qui dévoilent leurs véritables facettes. Entre trahison et mensonge, certains cherchent juste à arranger les choses sans savoir ce qui se cache derrière, alors que Tris veut la vérité, quitte à en payer le prix. L’intrigue passionne et l’histoire est toujours aussi addictive. Force est d’avouer que les sentiments ressenti sont puissants – oui, je parle aussi de l’agacement que Fourtris m’ont inspirée à certains moments ! Quels que soit les sentiments ressentis (même s’ils sont négatifs) ; s’ils sont là, c’est que le livre est bon. La fin est insupportable et je déprime limite en me disant qu’il va falloir attendre huit mois (oui, huit mois *cries*), avant d’avoir la possibilité de lire l’épilogue de la saga…

« J’ai découvert que les gens sont constitués de multiples couches de secrets. On croit les connaître, les comprendre, mais leurs motivations nous restent toujours cachées, enfouies au fond de leur cœur. On ne peut jamais savoir qui ils sont vraiment. Mais on peut parfois décider de leur faire confiance. »

Note : 9,7/10 parce que voilà quoi

Louve

Bon, comme Myrtille a déjà tout dit, je vais juste vous donner mon ressenti sur ce second tome !

Au niveau de l’intrigue et de l’action, en bref de l’histoire en elle-même, j’ai (en fait je ne sais pas trop) préféré ce tome, je le trouve plus approfondi, plus travaillé, avec plus de rebondissements (GÉNIAUX). Mais (!) vraiment, Tris m’a énervée ! Toujours à se plaindre, se refermer sur elle-même aux moments où elle devrait s’ouvrir, toujours à prendre des risques pour se racheter et au final c’est encore pire ! Une vraie déprimée ! Mais où est passé la jeune fille audacieuse et vive de Divergent ? Même avec Tobias elle devient parfois odieuse ! Comme le disait Myrtille, elle est égoïste et en même temps tiraillée… Pfff, à des moments j’ai eu envie de la prendre par les épaules et de la secouer un bon coup pour qu’elle sorte de sa bulle de morosité dépressive, là !

Et Fourtris (Quatre et Tris si vous n’aviez pas compris ;)) m’ont tellement irritée !!! Des disputes par ci et par là, allons-y, en veux-tu en voilà ! Mais AARRGH !! Je veux les voir s’aimer pas se disputer moi !! *Oui je pète un câble ^^* Mais c’est vrai quoi ! J’attend le tome 2 avec impatience (ou pas vu que je n’ai pas attendu) pour les voir s’embrasser et se liguer contre, je sais pas moi, le Mal ! Et non, game over, ils ne font que se mentir, se donner des ordres, s’éviter… Quel beau couple !
Oui, c’est ça aussi qui m’a énervé… Les mensonges ! Enfin, dans le contexte de l’histoire c’est très bien, ça met du piment et des rebondissements, mais, entre Tobias et Tris ?! Non ! Surtout Tris (pour ne pas dire qu’elle !), Tobias lui fait confiance et elle, elle lui ment *sigh*.

A part ça, j’ai beaucoup aimé le fait qu’on en sache plus sur les autres Factions ! J’ai détesté les Érudits, les Sincères, les.. En bref, je n’ai aimé aucune « partie » (même si les Altruistes et les Fraternel restent à mon avis les plus fréquentables, sans oublier les quelques Audacieux qui n’ont pas trahi leur « patrie » !).

Je déteste Peter !!! Et Evelyne et Marcus… Je les hais !

Bref, trop génial quoi ! Oui je sais, je n’ai pas mis de vrais points positifs, mais le fait que Tris m’aie beaucoup énervée ne fait pas que je n’aime pas le livre. Cela fait parti du roman et le construit.

Note : 9,98/10.

Publicités

3 réflexions sur “Divergent, tome 2 : Insurgent

  1. Je retrouve assez bien mes propres impressions dans ton billet. A certains moments, j’ai eu envie de gifler Tris ou Four (ou les deux en même temps ^^ ) tant ils m’insupportaient par leurs démêlés personnels. J’avoue que ça m’a gâché un peu le plaisir de la lecture. J’ai eu l’impression qu’Insurgent n’échappait pas au syndrôme du tome 2, qui s’enlise quelque peu après un spectaculaire tome 1. Note, ca ne m’empêchera pas de lire le tome 3bien entendu :-))

    J'aime

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s