J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré !)

J'ai embrassé un zombie et j'ai adoré

Louve

C’est un livre que j’ai pris avant tout pour sa couverture, puisque le résumé n’est pas franchement explicite sur l’histoire. On pourrait se dire : « Il aurait pu mettre un vrai résumé ! » Mais il n’y a même de vraie histoire alors….

En effet l’auteur a vraiment joué bas ! Une histoire simplette, peu efficace, qui laisse un goût de déception dans la bouche et une certaine incompréhension chez le lecteur. Puisque Mr Selzer n’a pas vraiment daigné nous faire un vrai roman, je vais tâcher de vous écrire une critique convenable.

Tout d’abord, commençons par le commencement c’est à dire un résumé !
Alley Rhodes est une jeune lycéenne, qui fait partie d’un groupe de « journalistes » et qui tiennent un blog où ils commentent tout et ,n’importe quoi. Alley est chargé de faire des critiques musicales plus ou moins sanglantes envers les groupes de musique du coin. Bon, je tiens à dire que je déteste Alley, qu’elle est peau de vache et superficielle et que ses amies sont comme elle, c’est à dire, idiotes ! Donc déjà un mauvais point pour ce qui est des personnages ! De deux, – pour continuer sur ma lancée- on ne sait rien sur elle, a part qu’elle aime tel ou tel chanteur et qu’elle trouve les vampires crâneurs et immoraux. On ne sait pas à quoi elle ressemble. Dernier point, la façon dont elle parle des hommes laissent à suggérer que c’est une t****** (pas de gros mots ici !!!!)

Second bémol, l’histoire en elle même qui ne raconte… Rien !
Il y a bien une histoire d’amour, si courte que j’ai eu l’impression de voir passer une fusée. En effet le livre à beau faire 227 pages (ce qui est déjà assez court), les choses sont peut-être mal réparties ! Elle rencontre un zombie, qui devient son copain par la suite et POUF c’est la fin ! Avec évidemment quelques commentaire ici et là sur l’odeur du formol et les lèvres sèches du conjoint!

La fin quant à elle m’a laissé sur la touche, puisque c’est du grand n’importe quoi ! J’ai vraiment eu l’impression que l’auteur avait tout improvisé, et que, pas chance, il avait été édité ! Non mais, franchement quoi, la fin ne tient pas une seconde la route ! L’excuse de Doug /sur les zombies/ est pitoyable, et SPOILER sa mort l’est encore plus, car elle n’est pas bien racontée et que nous n’avons pas eu le temps de nous habituer à lui, ce qui m’a laissée particulièrement insensible. /

Point positif, la couverture, l’écriture, fluide et qui m’a donné envie de lire à haute voix, et la facilité à rentrer dedans.

Un livre qui ne mérite cependant pas d’être aussi connu.

Note : 6/10.

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s