2 filles sur le toit

Lu et chroniqué par Louve

2 Filles sur le Toit

Louve

Alice Kuipers étant une auteure reconnue notamment pour son livre « Ne t’inquiète pas pour moi » je n’ai pas vraiment hésité à prendre ce roman, mais je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, le résume étant on ne peut plus vague.

Je savais néanmoins par déduction (car oui j’arrive à déduire des trucs x)) que j’allais être touchée par ce bouquin :
2 Filles sur le Toit - Résumé

→ Sophie voudrait bien oublier la mort tragique de sa sœur aînée. Mais entre les larmes de sa mère, les consultations chez sa psy et les nombreuses crises d’angoisse dont elle est la proie, comment réagir ? Cette pauvre jeune fille qui ne sait pas justement comment faire pour se sentir mieux et redevenir heureuse et, (il faut bien le dire) sympa.
Au tout début du livre jusqu’à à peu près la 20ème page, je ne voyait pas du tout où tout ça allait me mener. On met même du temps à comprendre que sa soeur est morte. Enfin, on sait qu’il y a eu quelque chose, un événement particulièrement traumatisant pour elle mais on ne sait pas quoi. Et bien finalement, à travers le journal de l’héroïne et des éléments éparses on commence à rassembler les pièces du puzzle et à comprendre que, non seulement sa soeur est morte, mais qu’en plus, elle à assister à sa mort.
SPOILER
Sa soeur meurt dans un wagon de métro en proie à une attaque terroriste.
Conséquence de mort qui me paraît un peu poussée mais originale. /SPOILER

Sur le temps du récit et la narration (faite par Sophie et au travers se son journal) rien à redire. Une bonne fluidité, une jolie écriture, peu être pas assez de détails à mon goût mais ce qui nous ramène donc sur l’importance des personnages et de leurs actes. Personnellement je n’ai pas trop aimé les personnages, que j’ai trouvé presque caricaturés.

• La fille en pleine crise d’ado qui ne sait pas comment réagir face au chagrin et qui donc se déchaîne sur sa mère (point qui m’a particulièrement énervé.) Et qui, évidemment garde tout pour elle.
• La mère qui pleure sans arrêt et qui cache toute sa vie personnelle à sa fille (du copain qui dort à la maison au nouveau job (???)) Et cette mère passe du statut de « mauvaise mère dépressive à mère (super) joyeuse qui accepte la mort de sa fille (???) »
• La psy un peu idiote et désespérée devant le silence de sa cliente.
• La meilleure amie de Sophie qui devient bête avec l’âge et qui ne veut plus avoir affaire à elle car celle-ci est trop distante (pitoyable.) (La fille je veux dire…)
• Les deux autres copines populaires et bébêtes qui énervent le monde.
En bref quelques personnages énervants, j’ai donc mis du temps à les accepter et à les apprécier mais, au bout du compte un très beau livre, poétique et triste.

* Petit plus : Le fait que Sophie écrive des poèmes, un bon point d’après moi !

Et on finit par un petit extrait, phrase plutôt, que je trouve particulièrement sensée : « Ne demandes jamais aux autres ce qu’ils pensent de toi, tu n’entendras jamais ce que tu veux entendre. »

Et c’est donc sur ces mots que je finis cette petite critique, courte mais pour ma part complète :)
Lisez ce livre, il est beau, il est vrai !

Note : 8/10 (en dépit des personnages c’est vraiment touchant et véridique.)

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s