Le Monde dans la Main

Couverture Le monde dans la main

Louve

Le Monde dans la Main est un livre que j’ai longuement laissé de côté, jusqu’à le lire entièrement et d’un trait, sans regret.

C’est un livre dont l’histoire se déroule dans un cadre réaliste, une tournure simple et des personnages normaux, communs, ce qui m’a changé des livres de fantastique où untel est le fils de Zeus et où l’autre est un sorcier.
Pierre est une adolescent qui étudie la musique, le piano notamment. Il a un meilleur ami, Mathias, qui est une personne formidable et exemplaire, sur qui il triche aux examens. Il est très « basique« . Il regarde les filles, il n’apprend pas vraiment ses leçons et il est un minimum  blasé, bref, un garçon avec un minimum de normalité. Il vit dans une famille très réservée et très pieuse, et est plutôt mature. Mais tout bascule le jour où, à la sortie d’un magasin de meubles, sa mère s’en va, les laissant, lui et son père, seuls sur le parking.
Dès ce jour, Pierre apprend à se débrouiller seul, découvre des secrets familiaux et rencontre des filles. Il vit d’ailleurs quelques petites aventures, avant d’avoir le coup de foudre.
Pendant tout ce temps, sa mère n’a pas réapparue, elle leur a juste envoyé un SMS. Au début du roman, Pierre et son père sont angoissés, désireux de savoir les raisons du départ précipité de la femme. D’ailleurs on ne saura jamais pourquoi elle est partie, ce qui nous laisse plusieurs possibilités, à entrevoir selon chacun.
Les personnages, mis à part être « vrais » ont tout de même un soupçon d’originalité. Personnellement j’ai détesté la famille du côté maternel, mais j’ai apprécié Adelia et Yildiz, ainsi que Mathias et la tante de Pierre. Pierre quant à lui est assez changeant, tantôt gentil, attachant, tantôt jaloux et renfermé, ce qui m’a laissé dubitative.
Le père de Pierre est tout à fait « basique », il n’a rien de particulier à part le fait qu’il trouve une nouvelle compagne très vite, ce qui causera d’ailleurs un choc à Pierre, qui connaissait déjà avant cette personne SPOILER Adelia /.

Ce que j’ai mis du temps à comprendre, c’est la relation de Pierre avec sa sœur Alix. [Je n’ai pas compris tout de suite qu’ elle était morte et qu’il ne faisait qu’imaginer ses dialogues]. J’ai trouvé ça assez troublant, et puis on s’habitue et ça nous touche.
D’ailleurs à un passage, sa sœur parle de Ewilan :)

Donc ça a beau être une famille d’apparence normale, elle a tout de même une vie assez mouvementée.

L’écriture est ni trop simple ni trop complexe, mais quelque chose m’a dérangé dans le style, même si je ne saurais pas dire quoi en particulier.

L’histoire en elle-même est belle et bien réussie, tout tient debout, même si j’ai trouvé les secrets un peu simples au départ, jusqu’à ce qu’ils évoluent en quelque chose de plus travaillé et de plus complexe.
Le livre est court mais je l’ai savouré, lu pages après pages, et j’ai apprécié cette lecture qui m’a changé des mes habitudes littéraires.

Pour finir, quelques extraits :

« J’en ai bavé, tu sais ! Et pourtant même aujourd’hui je ne regrette rien, seulement les bras de Drago. »

« C’était vrai. Comme si tous les membres de ma famille apparaissaient petit à petit sous un jour nouveau. »

« Ça n’existe pas les porte-bonheur. Parce que le bonheur, c’est en soi qu’on le porte. »

« Je le connais. C’est ton grand-père Edouard. Il a toujours été là. C’est lui qui a consolé mes cauchemars quand j’étais petit, qui m’a aidé à faire mes devoirs, qui m’a appris à faire mes lacets, à monter à vélo, qui m’a supporté quand j’étais adolescent, qui a bossé toute sa vie pour que je ne manque de rien. C’est lui mon père, pas celui qui c’est contenté de coucher avec ma mère. »

Note : 8,75/10.

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s