Western Girl

Couverture Western girl

Slurpy

En effet, je suis passionnée par les chevaux et l’équitation, et si certains livres sur le sujet m’ont déplu, notamment parce qu’ils étaient remplis de clichés (et niais, soit dit en passant) ; j’ai été agréablement surprise par celui-ci !

Élise voit son rêve se réaliser. Son american dream ! Trois semaines dans un ranch du Middle-West : les chevaux, la musique country et les bottes à franges ! Seule contrainte : une bande de snobinards, tout ce qu’Élise déteste… 

Les chevaux ne sont pas au centre de l’histoire. Ce n’est pas la principale chose évoquée, et donc : ça-ne-fait-pas-cliché (je trouve).
Ce qui m’a beaucoup plu, c’est bien que ce livre n’est pas du tout le parfait prototype de la cavalière mièvre, bien au contraire.

Pleine d’ironie, Élise est un personnage sympa à suivre. Elle est drôle et attachante. On découvre donc l’histoire de cette protagoniste à travers son journal qu’elle tient spécialement pour ce voyage, et même si ça peut paraître classique et un peu niais, ça ne l’est pas vraiment (pas de ‘Cher Journal’, mais plutôt : ‘Hey, JDB – au fait, je peux t’appeler comme ça ?’) ! De ce fait, je me suis sentie plus proche de l’héroïne. Ma lecture était d’un certaine manière, rythmée par une totale compréhension de celle-ci.

Note : 9/10. Sympathique !
[Avis pourri…]

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s