Birth Marked, tome 1 : Rebelle

Birth Marked« Ceux qui portent la marque sont la clé de l’avenir. »

Slurpy

Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l’Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l’extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. À peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code…

Pour moi, ce livre parait plutôt poser les bases d’une histoire, et n’aurait eu strictement aucun intérêt s’il ne présentait pas de suite. J’entends par là qu’il aurait été plus intéressant d’avoir une version abrégée de cet ouvrage, et cette « abréviation littéraire » aurait été la première moitié du livre, les ‘bases du récit’. J’avoue qu’il est inutile (voire carrément stupide) de refaire par la pensée un livre en l’idéalisant. (Parce que de toute façon le mal est fait aha)
Je m’attendais tout de même à une dystopie bien plus passionnante. Et si au début l’action n’était pas franchement présente, cela ne m’a pas vraiment gênée, puisqu’il y avait quelques éléments intrigants qui attisaient ma curiosité, tout au moins assez pour me détournez de l’idée que ce livre était ennuyant.
L’intrigue et l’univers auraient pu être intéressants s’ils avaient été plus approfondis et développés. Il reste beaucoup trop de questions et il n’y a pas suffisamment d’éléments qui nous permettent de comprendre comment cette société en est arrivée là, pourquoi, quand, comment, etc.

Côté écriture, on ne dénote rien de particulier.

Je diagnostiquerais également pour Birth Marked « trop peu d’action ». Cette dernière est assez présente durant la seconde partie du volume, mais j’appellerais plutôt ça une « suite d’évènements » (moi aussi je trouve ça stupide). Le problème, c’est que j’aime bien le genre de « suite d’évènements » qui fait monter la tension du lecteur, qui provoque inquiétude, soulagement, etc… bref, qui captive littéralement. Malheureusement, il n’y a pas ce genre de choses dans Birth Marked, et c’est bien dommage, car cela m’aurait sans nul doute moins déçue.

Quant aux personnages, je ne peux pas vraiment dire que je m’y suis attachée, même si, soyons d’accord, je ne déteste pas Gaia. Et les personnages secondaires sont plutôt fades…

Je n’est pas vraiment trouvé de réel intérêt à cette lecture, mais il est possible que le second tome apporte plus d’éléments positifs (je dis bien IL EST POSSIBLE, tout comme il peut ne pas l’être).

« On a toujours le choix, Gaia. On peut toujours dire non.
On te tuera peut-être pour ça, mais tu peux toujours dire non. »

Note : 7/10.

Publicités

4 réflexions sur “Birth Marked, tome 1 : Rebelle

  1. Ta chronique me donne vraiment très envie de lire Birth Marked :D
    J’avais entendu des critiques assez négatives sur ce livre, donc je verrai bien si je l’achète ou si je l’emprunte :) Est-ce qu’il vaut la peine d’être acheté ?

    J'aime

    1. Merci de ton commentaire ! ;p
      Pour ma part, je l’avais acheté parce que je n’avais lu aucun avis, et que c’était mon seul moyen de le lire. Mais je te conseille plutôt de l’emprunter ;)

      J'aime

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s