Les Chemins de Poussière, tome 2 : Sombre Eden

Couverture Les chemins de poussière, tome 2 : Sombre Eden

Myrtille

Tant attendu, enfin lu. J’ai dévoré Sombre Eden, happée par les mots poignants de Moira Young. Ses phrases frappent toujours là où il faut, comme des flèches en plein cœur.

Elle est appelée l’Ange de la Mort. Elle a renversé un tyran sanguinaire, mais la victoire a un prix… Hantée par les fantômes du passé, poursuivie par ceux qui ont juré sa perte, Saba a besoin de Jack, son amour disparu.

On retrouve une Saba traumatisée, indécise, perdue. Son frère la croit folle, elle en vient à se demander si ce n’est pas le cas. Elle ne sait plus qui elle est, où elle veut aller, elle regrette ses choix et ressasse ses erreurs. Pourtant, la Saba entêtée et farouche que nous connaissons refait surface, elle n’a pas totalement disparu… Saba a des convictions, qui, même si elles s’effondrent peu à peu, la portent là où son cœur la guide.

« T’avise pas de fuir cette fille, Jack. File la rejoindre. Et si ça dure une heure, une nuit, une semaine, un mois, ça n’a aucune importance. Va avec elle, brûle avec elle, brille avec elle… Pour le temps qui t’est offert. »

Des mauvais choix, Saba en fait. Des défauts, Saba en a. Une héroïne parfaite, voilà ce que Saba n’est pas, c’est précisément ce qui la rend terriblement attachante et compréhensible. Je me sens vraiment proche d’elle, malgré ses actes qui ne me plaisent pas, malgré les quelques fois où j’ai eu envie de lui coller deux bonnes paires de baffes.

« Tu es différente. On ne peut pas t’attacher.
Tu dois être libre. Tu dois pouvoir voler. »

Mais puisqu’on parle des gens qu’on a envie de claquer, Saba n’est pas la première concernée. Numéro 1 : Lugh ! Dans le premier tome, Saba n’avait cesse de nous faire son éloge, et on s’attendait à un jeune homme lumineux, ouvert, généreux. Il s’avère que Lugh est détestable, j’irai même jusqu’à exécrable. Il est jaloux, il se comporte comme s’il savait mieux que Saba ce qui est bon pour elle, il brise ses certitudes et ses espoirs, et veut lui faire appliquer ce qu’il n’applique pas à lui-même. Mais on découvre finalement un personnage sur lequel on sait peu de choses objectivement. Lui aussi semble traumatisé, mais refuse de parler à sa sœur de ce qu’il a vécu durant sa détention.

« Il y a certaines personnes qui ont le pouvoir de changer les choses.
Le courage d’agir pour une cause plus vaste que la leur.»

(on est d’accord, on ne parle plus de Lugh là !)

Tous les personnages ont leur importance, également les secondaires qui portent le récit. Je tiens à m’étendre à propos d’Auriel, qui est très effacée et pourtant tellement importante. Elle fait partie ces personnages dont on sent l’aura autour de nous. Elle dégage vraiment quelque chose. C’est le genre de personnages dont on ne sait pas grand chose et dont on aimerait tout savoir. Auriel est d’une grande aide à Saba, qui aurait mieux fait parfois d’écouter un peu plus ses conseils.

« Dans la douleur se trouve la sagesse. Ressens-la. Laisse-la t’emporter.
Je te promets qu’elle ne va pas te détruire. »

À partir d'ici, j'ai trop de choses à dire sous spoiler, ça va faire un immense espace blanc alors pour éviter ça (question d'esthétique, si si) je vais inverser l'ordre de ma chronique, vous mettre la conclusion et m'expliquer en détail ensuite, sous spoiler. (oui ça fait bête d'exposer mon raisonnement comme ça mais au moins c'est clair, non ?)

cf ce qui est donc dit plus bas sous spoiler : à propos des histoires de cœur de Saba, plusieurs points m’ont rendue septique, m’ont déçue et m’ont laissée dans l’incompréhension. Cela dit, la fin est prometteuse (bien que n’ayant pas eu l’effet escompté sur moi…) et j’espère trouver dans le tome 3 ce qui m’a manqué dans Sombre Eden.

Ce second tome nous apporte, comme nous l’attendions, quelques de précisions sur l’univers des Chemins de Poussière, et j’espère en trouver encore plus dans le dernier livre qui sort l’an prochain. Pas tout à fait à la hauteur du premier, Sombre Eden reste tout de même un récit que je n’ai pas pu lâcher, qui m’en a fait voir de toutes les couleurs et qui promet, je l’espère, un excellent tome 3.

Note : 8.5/10.

À lire en plus
 La chronique de Fangtasia

Maintenant, sous SPOILER le gros point qui m’a déplu, et qui justifie le fait que Sombre Eden ne soit malheureusement pas un réel coup de cœur. 

Je suis dégoûtée par la relation Saba/DeMalo, je ne la comprends absolument pas. Je ne comprends pas d’où vient l’attirance physique que Saba éprouve pour lui.

Elle a certes été choquée (comme nous) par la trahison de Jack,
mais ce n’est certainement pas de DEMALO dont elle a besoin !!!!

(Bon ok j’allais dire que c’est de Jack qu’elle a besoin, je perds le fil, pardon…)

Parlons donc de Jack, puisque tout ramène à lui. Je n’ai d’yeux que pour lui, comprenez-moi, je suis faible face aux couples des romans comme ça !

Comme Saba, je ne rêvais que de sa présence et j’avais hâte qu’ils se retrouvent. Lorsque Maev a annoncé son ralliement avec les Tontons, je n’y ai pas cru – tout comme Saba, encore une fois. Par contre, (comme Saba – pour changer), j’ai tout d’abord été effarée lorsqu’il a emporté Emmi (c’est d’ailleurs là que Saba a perdu les pédales au point de se rendre aux côtés de DeMalo).
Puis, contrairement à Saba (enfin !), je n’ai pas eu envie de le tuer. Quand elle était avec DeMalo, j’aurais tant voulu qu’elle partage ces moments non pas avec lui mais avec Jack. Et c’est là que je me suis rendue compte que je ne croyais pas à sa trahison, je lui fait trop de confiance pour ça. À ce moment là, j’ai moins accroché à l’intrigue en elle-même (parce que je n’étais pas dans le trip de Saba d’aller tuer Jack, parce qu’on le déteste pour tout le mal qu’il a fait au monde et blablabla)… Et finalement j’ai décrété que j’étais contente qu’elle aille le retrouver, à la base c’est pour aller le tuer mais on se doute bien que pour une raison ou pour une autre elle ne le fera pas.

Vous imaginez sans mal ma tête lorsque la pierre de cœur s’est mise à brûler.. pour DeMalo. Alors CA je ne comprends vraiment pas. Admettons, elle ressent des choses pour lui. C’est ambigu, c’est incompréhensible en ce qui me concerne, mais admettons. Mais alors là, le coup de la pierre de cœur brûle qui pour lui, j’ai envie d’hurler :

W H A T   T H E   F U C K

Ceci vu (j’espère que vous comprenez à quel point ça me bouleverse), comme je l’ai dit plus haut, j’ai été bien contente qu’elle se remette ses objectifs en tête (à savoir assouvir sa vengeance envers Jack), et qu’elle en finisse (temporairement du moins) avec DeMalo . Quand elle a retrouvé Jack, oh que j’ai été soulagée d’avoir eu raison de croire en lui ! Et mon cœur s’est brisé quand ils se sont séparés sur un baiser et des larmes après deux minutes ensemble…

Mais ils se sont retrouvés ! Sauf que…
Vous voyez la dernière page où, après que Jack se soit expliqué, ils dansent ensemble, s’embrassent et tout ça ? Me connaissant, j’aurais dû être débordante de feels, toute excitée, tremblante comme je le suis toujours à chaque fois dans ce genre de scènes entre personnages que je shippe par dessus tout. Eh bien, non. Je ne comprends absolument pas ce qui s’est passé, j’ai lu et relu cette page en me disant « Mais ? Mais ? Mais ? Et les feels ? Pourquoi je suis pas toute remuée ? La boule au ventre et tout ça ? » Voilà, il y a quelque chose qui coince, je sais pas pourquoi, je sais pas d’où ça vient. Je suis presque choquée de ma réaction, ou plutôt de ma non-réaction à cette scène pourtant belle…

Pour conclure, oublions ce dernier point qui ne concerne d’ailleurs absolument que moi.
Autant l’histoire de trahison de Jack est vraiment essentielle et bien ficelée, autant (pour moi) l’histoire avec DeMalo est de trop. Trop ambiguë, trop insensée, trop peu crédible, trop trop trop. J’aurais presque préféré qu’il y ait quelque chose de plus sérieux entre Saba et Tommo… (même si en y regardant de plus près ça n’est pas souhaitable non plus, ça ne ferait que faire souffrir davantage ce pauvre garçon – mais bon, là je parle en lectrice compatissante alors qu’en proposant quelque chose entre Saba et Tommo je parle en tant qu’auteure sadique qui se doit de faire souffrir personnages et lecteurs).

Je vais arrêter là, pardon pour cette chronique qui a viré en analyse de mes sentiments un peu confus… En espérant de tout cœur retrouver Saba et Jack pour de vrai dans le prochain tome, et qu’ils ne me laissent pas indifférente !

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s