Time Riders, tome 1

Slurpy

Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912.
Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010.
Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026.

Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne changent l’Histoire.

Premièrement, j’ai trouvé qu’il n’y avait vraiment pas assez d’échanges anodins, seulement assez pour évoquer l’essentiel. Si dans le cas présent, le peu de dialogues aurait pu convenir à un film, c’est peut-être un peu léger pour un livre. L’amitié entre les personnages n’était pas assez soulignée, et des dialogues en plus auraient pu rectifier ça… Quand je dis que l’amitié n’était pas assez soulignée, je veux dire par là que si elle est plus ou moins présente, comme certains moments le démontre (SPOILER quand Sal se fait attraper par les « mutants », la réaction de Maddy prouve bien qu’elle est attachée à celle-ci, par exemple/), on ne sait absolument rien des liens qui relient les personnages entre eux. On dirait qu’ils n’en ont pas tissé, et du coup leur amitié sortie un peu de nulle part fait décalée.

L’auteur arrive à faire passer les « méchants » pour des « gentils« . Durant le récit, on a parfois le point de vue « du méchant » et l’impression qui en ressort est plutôt celle de suivre un personnage ayant a une mission a accomplir, et pas celle d’un voyageur temporel à moitié fou qui veut soi-disant sauver le monde. C’est assez étonnant…

Les informations sur Sal sont bien maigres comparées à celle sur Liam et Maddy. On ne sait pas vraiment comment elle est morte, si ce n’est dans un incendie. Les détails sont rares sur ce personnage, c’est un peu dommage.

L’écriture était assez banale, sans particularités, et je n’étais pas extraordinairement captivée (j’ai quand même mis plus d’une semaine à le lire !). Pourtant il se passait pas mal de trucs, mais je n’ai pas tellement accroché…

Un point que j’ai trouvé positif, parce que même si c’est assez triste, ça rajoute du piment : SPOILER le fait que les voyages dans le temps fréquents engendrent un vieillissement prématuré /

Je ne pense pas avoir été assez intéressée pour continuer et lire les prochains tomes. Une petite déception…

Note : 6.5/10

Publicités

2 réflexions sur “Time Riders, tome 1

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s