Les 100, tome 1

CHRONIQUE DE LOUVE (SPOILERS) ET MYRTILLE (SPOILER-FREE)

Les 100

Louve

SPOILER ALERT
Je donne quelques détails révélant des éléments de l'intrigue, que vous considériez peut-être comme des spoilers. Vous êtes prévenus ;)

Livre que j’attendais de lire avec impatience, Les 100 m’a beaucoup surprise, mais dans le bon sens, heureusement !
J‘avais commencé la série télévisé sur les conseils de Myrtille et je pensais donc retrouver les personnages. Quelle ne fut pas ma surprise quand je me suis rendu compte que rien, mais alors décidément presque rien n’était similaire à la série télévisée.

Cela fait trois générations que les hommes ont élus domiciles sur une énorme navette spatiale, car la Terre est devenue radioactive.
Bientôt le Conseil décide d’envoyer 100 mineurs délinquants sur la Terre, pour tester sa radioactivité et savoir s’il est possible d’y vivre à nouveau.
Entre amour, trahison, mensonges et révélations, les 100 survivront-ils ?

Ballotté entre présent et passé, espace et Terre, on suit la vie de Bellamy, Glass, Wells et Clarke.
Chacun leur tour, chapitre par chapitre ils nous racontent leur vie présente et leur passé, souvent ponctué de douleur et de désillusion. Je me suis demandée en commençant le livre comment l’auteure allait faire pour nous donner l’action sur terre et celle dans l’espace. C’est Glass qui est le lien.
J’ai vraiement adoré Glass, qui a le courage de s’enfuir pour rester sur la station spatiale. J’ai adoré son parcours déchirant, son histoire d’amour si belle et tous les sacrifices qu’elle a eut le courage de faire par amour. Toutes les choses qu’elle a enduré ont fait d’elle quelqu’un de courageux et en même temps frêle.
C’est celle que j’ai préférée avec Bellamy, même si par moments, j’avais envie de lui crier de lui dire, de lui avouer, mais bon…
Quant aux autres personnages, ils sont vraiment tous très intéressants, que ce soit leur passé ou leur présent.
Wells est un garçon que j’ai trouvé très juste, mais prêt à trop par amour. C’est vrai ! Je peux comprendre qu’on sacrifie sa liberté ou autre chose pour quelqu’un qu’on aime, mais Wells c’est juste pour être avec Clarke, alors qu’il n’obtiens rien en échange et je trouve le prix beaucoup trop élevé pour une histoire d’amour mal finie. SPOILER On apprend à la fin que c’est à cause de lui que l’oxygène manque sur le vaisseau. C’est sa faute si des gens son condamnés à mourir (dont LUKE !) /
Clarke est peut-être un peu trop dure, pas assez objective, mais ce qu’elle a vécu est très dur et je comprends qu’elle se soit sentie trahie par Wells.
SPOILER Elle révèle à Wells que ses parents font des expériences mortelles à long terme sur des orphelins, et Wells l’a trahie en racontant tout à son père, le Chancelier, tout ça pour la libérer d’un poids /
Bellamy quant à lui a vraiment eu une enfance difficile, car, d’abord, de tous nos personnages principaux, c’est le seul que n’est pas Phœnicien.

Le vaisseau est composé de trois « secteurs ».
Phoenix (celui des riches, bien nourris, qui peuvent faire ce qu’ils veulent comme métier, qui boivent à leur soif, qui ont des fêtes et de la musique) et Walden et Arcadia. Tout le contraire de Poenix.
Bellamy a vécu sur Walden toute sa vie avant d’être expulsé sur Terre. D’ailleurs il l’a fait volontairement. Pour protéger sa sœur, Octavia.
D’après la loi, personne ne peur avoir plus d’un enfant, mais la mère de Bellamy l’a fait. Toute son enfance, Bellamy a dû cacher aux autres l’existence d’Octavia. Il la cachait dans un placard pendant la tournée des gardes. Mais sa mère est devenue complètement folle, et elle a essaye de tuer sa fille plusieurs fois. Donc oui, je pense qu’on peut valider le fait que Bellamy n’a pas eu une enfance très joyeuse.
Pour aller avec sa sœur sur Terre, Bellamy a tirer sur le Chancelier.
Voilà pour les personnages et les bases.

Je ne m’attendais pas à autant de romance, mais celle-ci est bien dosée. Ce n’est pas culcul, ce n’est pas froid, c’est juste ce qu’il faut à mon gout. Il y a des histoires d’amour un peu partout, entre Luke et Glass, Bellamy et Clarke, Clarke et Wells…

J’ai trouvé très intéressant le fait que l’on est le passé et le présent, très bien expliqués, bien séparés, je ne me suis pas du tout perdue dans ma lecture !
L’histoire est fluide, l’écriture est bien, mais rien d’extraordinaire. Le présent accommodé avec la troisième personne du singulier m’a fait bizarre, mais je m’y suis habituée et j’ai beaucoup appréciée les nombreux détails sur les sentiments, les ressentis…

L’histoire en elle-même est très originale, et magnifiquement bien tournée, car dans Les 100, tout est lié !

La fin est géniale, plutôt inattendue, génialissime (je me répète) ! J’ai versé une larme à un moment triste vers la fin SPOILER A la mort de Thalia, la meilleure amie de Clarke / et j’ai été frustrée par la fin de l’histoire du côté de Glass.
Je n’ai qu’une hâte : lire la suite !

Note : 10/10


18 juin 2014

Myrtille

Pour ma part, c’est un avis bien moins enthousiaste que celui de Louve ci-dessus que j’ai à vous servir.

Avant tout, il me semble nécessaire de préciser que je regarde la série TV depuis le premier épisode. J’ai trouvé la saison plutôt distrayante. Cela dit, je ne suis pas fan plus que ça, il y a beaucoup de points qui me déplaisent mais disons que ça se regarde en ce qui me concerne. J’étais donc assez motivée pour lire le livre dont c’était tiré. Et je dois dire que je suis déçue. (Je m’ennuyais tellement pendant ma lecture que je me suis arrêtée – chose que je ne fais jamais – pour me plonger dans le tome 3 de The Maze Runner lorsqu’il est sorti).

Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais puisque j’ai bien vu ce que donne la série (trop de niaiseries, trop prévisible, trop clichée). Disons qu’après coup, les deux se valent mais je préfère sans aucun doute être devant la série plutôt que d’être en train de lire le livre.

Bon, je ne vais même pas parler des différences livres/séries, elles sont évidemment trop nombreuses et ce n’est même pas la peine de se plaindre ; ces changements étaient sans doute nécessaire *sentez la résignation dans cette petite phrase anodine* et ce n’est pas si mal (je veux dire ; puisque je n’ai pas vraiment aimé le livre, je ne regrette pas tant que ça les changements). Cela dit, je regrette tout de même – dans la série – l’absence de Glass et le manque d’informations concernant les liens entre Clarke et Wells, ce qui empêche un peu de bien saisir leur relation.

Tout est extrêmement centré sur les histoires de cœurs des personnages, tous leurs actes sont énoncés par ça et c’en devient lassant. Le côté science-fiction du bouquin est relayé au second plan avec toutes ces bêtises (eh oui, c’est moi qui dit ça ; moi qui fond si facilement devant les couples fictifs. J’ai visiblement une dent contre ce livre !). Par ailleurs, je ne me suis pas attachée particulièrement aux personnages. J’ai bien aimé Glass et Bellamy, et forcément l’histoire de Glass m’a bien plus intéressée que toutes les autres puisqu’elle n’est pas dans la série. Tout compte fait, avoir vu la série avant enlève en effet une bonne part de ce qui est bien dans le livre, puisque je n’ai plus à découvrir le gros de l’histoire des personnages. Avoir vu la série avant explique donc probablement, du moins en partie, le fait que je me sois sentie éloignée du récit, qu’il m’ait relativement ennuyée et très peu intéressée dans sa globalité.

Je n’ai pas encore déterminé si je lirai la suite, je verrai bien. Je n’ai plus grand chose à dire mais je pense que mon avis est plutôt clair…

Note : 6/10.

Publicités

2 réflexions sur “Les 100, tome 1

  1. Ce roman a l’air très sympa. Je ne sais pas si l’une de vous à vu le dessin animé E.T. mais dans l’idée générale on trouve des similitudes.
    Et sinon, très jolie chronique!

    J'aime

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s