Mila 2.0

Mila 2.0

Louve

Voici une critique qui a failli ne pas voir le jour. Non pas que j’ai eu du mal à finir ce livre (à la couverture particulièrement magnifique) ou quoi que se soit, c’est simplement que… Je ne suis pas très motivée à l’idée de faire cette chronique, parce que j’ai peur de ne pas être assez claire. Mais bon, essayons d’être clair… Cette critique ne va pas être réellement positive. Mais ce n’est pas seulement la faute de l’auteur, mais c’est aussi de la mienne.

Disons que j’ai lu Mila 2.0 entre d’autres romans, petits bouts par petits bouts, à cause de problèmes de lieux, blablabla… Ce qui a légèrement compliqué le fait d’apprécier pleinement ma lecture. De plus je voudrais rajouter que je n’avais pas vraiment envie de lire et que…c’est le premier roman de l’auteur, ce qui constitue un point non négligeable. Je serai donc indulgente, et puis, ce n’est pas comme si ce roman était incroyablement pitoyable, il est même bien réussi, agréable à lire et bien pensé, enfin bref… je crois que c’est surtout moi qui ai un blocage plutôt que le contraire. 

Voici le résumé. Je serai franche : je ne le trouve pas particulièrement original ni même extrêmement attirant.

Mila est une jeune fille absolument ordinaire. Elle essaye de faire le deuil de son deuil dans sa nouvelle demeure, en essayant tant bien que mal de se faire des amis et de paraître un peu plus sociable qu’un mouton sociopathe.
Jusqu’au jour où elle se blesse et découvre que son bras n’est fait que de fils et de câbles électriques.
S’ensuit alors une course poursuite avec sa mère, pour fuir des scientifiques/ militaires qui cherchent à récupérer leur création.

Mais Mila ne se considère pas comme une machine.
Et elle ne se laissera pas arracher les quelques morceaux d’humanité qu’ils lui restent. En partant du principe qu’elle ait quoique se soit à perdre.

 Le début a le mérite d’être rapide, mais sur la durée, pas vraiment.

Ce que je veux dire, c’est que Mila se rend assez vite compte qu’elle est un androïde. Mais, la suite des évènements est légèrement trop étirée.

Beaucoup de détails, mais pas vraiment de ceux que j’apprécie.

Ce que je veux dire c’est que l’auteur s’étend beaucoup sur les sentiments de Mila (mais seulement sur les siens. D’ailleurs tout tourne autour d’elle. Les autres personnages semblent effacés) etc… Non pas que ce ne soit pas important, mais la façon dont elle les écrit… Me rappelle les minutes désagréables devant mon ordinateur à essayer de faire ressentir les sentiments de mes personnages sans paraître lourdingue. Et même si c’est indispensable, je déteste écrire ces passages. Et le fait que Mila 2.0 soit écrit au même temps et à la même personne que mon écrit principal, me rappelle trop ces passages désagréables que je suis obligée d’écrire.

Donc, je pense que c’est moi qui fais un blocage là-dessus, mais c’est vrai que ça ne m’a pas aidé à adorer ce livre.

 Parlons des personnages :

De ce côté là, pas de soucis, tout est parfaitement maitrisé. Mila est une jeune fille attachante, pleine de doutes et d’incertitude. On ne peut s’empêcher de se sentir proche d’elle. De plus, j’ai facilement réussi à m’identifier à elle, car elle réagit comme n’importe qui, et elle pense comme nous. Elle n’est pas incroyablement courageuse, inébranlable ou quoi que se soit que l’on lit n’importe où.

Donc c’est un point positif et original. D’ailleurs je ne sais même pas si c’est fait exprès, mais en tout cas c’est positif.

 Les autres personnages, et il n’y en a pas beaucoup, sont tout aussi bien travaillés, mais certains me paraissent légèrement fades.

En fait, toute l’histoire me paraît légèrement fade. Je ne dis pas cela méchamment, c’est juste un constat. Il y a beau avoir de l’action, je ne l’ai pas ressenti. J’ai ressenti l’angoisse, la peur et l’incompréhension de l’héroïne. Mais pas d’adrénaline. J’ai refermé le livre et… c’était fini.

C’est dommage, mais c’est aussi parce que je n’étais pas à fond dedans. Donc cette chronique n’est pas impartiale et vraiment pas fiable. Donc heureusement pour vous que l’avis divin de Slurpy viendra éclairer votre lanterne sur Mila 2.0.

Il y a eu quelques moments d’action que j’ai bien ressentis. D’autres où je regardais le plafond en me demandant ce que je faisais là.

 Pour finir, j’ai remarqué quelques imperfections, ou des incohérences. Je ne sais pas si ce n’est que moi, mais il y a un moment que j’ai trouvé plutôt illogique et peu compréhensible.

SPOILER Le fait que le méchant de l’histoire demande à Mila de prouver qu’elle peut annihiler ces émotions, est totalement illogique, puisqu’il sait pertinemment qu’elle ressent des sentiments aussi forts que ceux des humains. /

 Enfin bon… J’ai envie de vous dire : lisez quand même Mila 2.0, puisqu’il est tout de même maitrisé, bien écrit et bien tout court.

N’oubliez pas de lire l’avis de Slurpy qui devrait être posté bientôt, et je vous invite à poster un commentaire, même si je ne vois pas pourquoi vous posteriez un commentaire sur cette chronique.

Enfin bref…

Passez de bonnes vacances !

Note : 8/10 (en oubliant que je n’étais pas dedans et tout)

Publicités

5 réflexions sur “Mila 2.0

  1. J’ai eu l’occasion de voir la couv’ qui n’est pas mal du tout. L’idée de faire une fille qui ne sait pas qu’elle est un androïde me plaît. Mais le fait qu’il n’y a pas d’adrénaline me dérange, s’il y a de l’action sans adrénaline je vois pas l’intérêt . Mais peut-être que je vais adhérer. Je vais lire la chronique de Slurpy, quand elle sortira pour en savoir plus.

    J'aime

    1. Wow, c’est vraiment gentil ! Je vais essayer de l’écrire (et de la publier, si du moins elle de donne autre chose que trois misérables lignes… – je n’ai pas beaucoup d’espoir) (:

      J'aime

  2. Le truc c’est qu’il y a de l’action, mais peso, je n’étais pas assez dedans pour la ressentir. Mais tu devrais essayer tout de même, y a des chances qu’il te plaise plus qu’à moi :)

    J'aime

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s