Mara Dyer, tome 1

Myrtille

Mara Dyer est une jeune fille de 16 ans comme les autres, jusqu’au jour où elle s’éveille dans un hôpital, sans aucun souvenir de l’accident qui a coûté la vie à ses trois meilleurs amis. Dévastée par le chagrin et un profond sentiment de culpabilité, elle souffre terriblement de la perte de ses proches.
Pour repartir à zéro, la famille de Mara part s’installer en Floride. Mais là encore, les nuits de la jeune fille restent agitées, hantées par des visions de l’accident. Mara a l’impression de revoir ses amis, et même de sentir la mort de certaines personnes. Mais que lui arrive-t-il ? Est-elle en train de devenir folle ?
Qui est vraiment Mara Dyer ?

Voilà bien longtemps que cette saga me faisait de l’œil. J’en ai entendu parler par-ci par-là sur la blogo mais surtout sur Tumblr, et encore plus depuis que la moitié des blogs auxquels je suis abonnée ont changé leur nom en quelque chose ayant trait à ces mystérieux livres. Bref, j’avais vraiment très envie de commencer ça et finalement, comme souvent et pour ma plus grande satisfaction, j’ai totalement accroché !

Au tout début de ma lecture, ma curiosité a été piquée au vif mais j’en suis rapidement venue à me demander où l’auteure voulait en venir... Un jour a passé, j’ai repris le bouquin en main et puis, un peu avant la centième page, je suis totalement rentrée dans l’histoire sans ne pouvoir littéralement en sortir avant de l’avoir terminée. Ceci explique sans doute mon état en cours le lendemain. « Addictif » est donc un bien faible adjectif pour qualifier ce premier tome !

Mara est-elle folle ? Qu’est ce qui cloche ? « MAIS QU’EST CE QU’IL S’EST PASSÉ POUR DE VRAI ahGH JKHKj;jhefjlsksdhs!jf je vEUX saVoIR » C’est en effet le genre de questions que je n’ai eu cesse de me poser pendant ma lecture, et pour cause : ce sont aussi celles que Mara se pose à elle-même…  Non seulement on n’a pas toujours conscience de ce qu’il se passe, mais en plus, les hallucinations de Mara s’insèrent dans son quotidien, et il arrive un point où l’on ne fait plus que douter : la scène qui vient de se passer a-t-elle véritablement eu lieu ?
Comme vous pouvez le deviner, tout ceci contribue à mettre en place l’ambiance si spéciale qui se dégage du récit ; cette ambiance qui fait froid dans le dos, qui nous laisse constamment dans le doute et nous tient en haleine tout du long.

Venons-en maintenant à un certain point qui me rend diNGUe……. Ne roulez pas des yeux, ravalez votre sarcasme ; c’est pas de ma faute si je suis une fangirl au petit cœur fragile.
Trêve de plaisanterie (*ahem* disons plutôt que je vais me faire violence afin de passer pour une personne civilisée)Noah Shaw est l’un de ces personnages (j’allais dire « l’un de ces rares personnages » et j’ai eu un fou rire de cinq minutes) du genre parfaits à m’en retourner la tête et le ventre. Noah Shaw est la classe incarnée, Noah Shaw a tellement de charme que je vais sans doute en crever. mhhh décidément il semblerait que garder mon sérieux en présence de Noah Shaw dans la conversation demeure hors de mes compétences… Mais, ne niez pas, je suis sûre que vous aussi, vous avez ce personnage (more like ces 5210123 personnages) dont il vous est impossible de parler en deux phrases construites…

… Bon, au mois, je suppose que mon message est passé ! Non seulement en ce qui concerne Noah, mais aussi pour ce qui est de la fascination que j’éprouve envers ce livre de manière générale.
Même si on reste dans le délire young adult — mais ça, vous ne m’en décollerez pas de si tôt —, ça change sensiblement de ce que j’ai l’habitude de lire. Il y a vraiment quelque chose qui rend cette histoire différente et un peu « en marge », d’une certaine façon. Vous l’aurez donc compris, Mara Dyer a été un gros coup de coeur et il me tarde que la suite sorte enfin en France !

Note : 10/10.
(20/10 pour Noah Shaw)
(Non c’est bon je rigole)

Si jamais vous êtes tentés par un avis qui exprime à 300% ce que
 je pense mais en 3x mieux dit, rendez vous sur la chronique d'Althea
Publicités

7 réflexions sur “Mara Dyer, tome 1

  1. Il n’avait pas été un coup de cœur pour ma part (en même temps après avoir lu Hush Hush de Becca Fitzpatrick qui est genre : GÉNIALISSIME ! ce livre m’a paru assez léger à côté), mais j’avais bien aimé quand même, il se lit bien :)

    J'aime

  2. J’ai lu ta chronique et je ne sais pas pourquoi, mais comme par magie mon doigt a glissé vers l’onglet amazon et en un clic il a été commandé… Je ne sais pas mais quelque chose me dit que ta chronique y est pour quelque chose… ;)

    J'aime

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s