Sans Prévenir

Offert par Gallimard Jeunesse
SORTIE LE 15 JANVIER 2015

Myrtille

Avant de l’avoir reçu, je n’avais jamais entendu parler de ce livre paru à la rentrée 2013 aux US sous le titre de In Bloom. Après avoir jeté un coup d’œil à la petite phrase introductrice le comparant à mon adoré Nos Étoiles Contraires, j’ai décrété que j’en avait assez vu (on se contente de peu quand on craint de cramer la fin à la simple lecture d’un résumé !). Je l’ai donc commencé sans en savoir autre chose que cette petite comparaison, mais comme je suis gentille, je ne vous impose pas cette privation de résumé.

Francis, jeune lycéen introverti, a dernière lui quinze années de vie remplies par un amour prononcé pour le rock, les vieux films et les livres romantiques, une mère excentrique, un père envolé, un frère adulte-mais-pas-trop-du-tout et un pote juste-parce-que-au-lycée-faut-des-potes. C’est tout un petit monde qui s’émiette suite à l’arrivée d’un nouvel invité, qui n’est autre que la leucémie. Francis doit quitter le nid familial pour se rendre à l’hôpital, et c’est là qu’il rencontre Ambre, avec — pour reprendre la quatrième de couverture du bouquin — « son caractère de chien, son humour féroce et sa vulnérabilité tant désarmante qu’irrésistible ».

J’avoue que la storyline ne semble pas exceptionnelle et qu’on trouve certainement mieux côté originalité, pourtant ce livre porté par la voix sensible de Francis est parvenu à me faire rire et à m’émouvoir et je dis ça comme si c’était super exceptionnel de m’émouvoir mais……… c’est pas vrai du tout. Bon, comme je l’ai déjà dit quelque part sur ce blog, j’ai un petit faible pour les histoires racontées à la première personne par un garçon, ce qui ne semble pas courir les rues du côté de la littérature young adult. Mais je crois bien que ce que j’ai le plus apprécié, c’est la véracité des personnages. On n’échappe certes pas à quelques clichés, mais tous ou presque sont écrits pour sembler réels : ils sont pleins de défauts, et ça ne les en rend que plus humains.

« Ambre comprenait toutes les questions, bien mieux que je ne saurai jamais le faire. Rien ne la désarçonnait. Elle savait toujours quoi dire, quoi penser, quoi montrer. Comparé à elle, j’avais souvent le sentiment d’avoir reçu un mode d’emploi auquel il manquait la moitié des pages. »

Si Francis a parfois un côté franchement gamin qui m’a désarçonnée, il a néanmoins le mérite de m’avoir fait éclater de rire plus d’une fois ! Sa relation avec son grand frère Chris est adorable – et de toute façon, Chris est adorable. Le livre traite du cancer et pourtant on n’est pas tant focalisé sur le traitement ni la maladie ; on retient davantage l’évolution des personnages au cours de l’histoire et les liens tissés entre eux.

Pour ce qui est de la comparaison avec Nos Étoiles Contraires, tout dépend à qui vous la proposez… Dans tous les cas, c’est sans doute un bon coup de marketing qui attirera les fouineurs de rayons occasionnels curieux de voir s’il est possible de faire meilleur que le seul livre qui les a captivé, autant que les lecteurs avisés qui auront envie de se faire leur propre avis sur la question ou bien de redonner une chance aux bouquins du genre — je pense à tous ceux qui ont été déçus par TFIOS principalement parce qu’ils en avaient entendu trop d’éloges avant leur lecture.

En bref
 Portée par des personnages drôles et touchants avec leur dose de bons sentiments, Sans Prévenir est une belle histoire qui rappelle entre autre que certains ont l’art de conserver dans les pires moments un sens de l’humour réellement précieux.

Note: 9/10.

Publicités

2 réflexions sur “Sans Prévenir

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s