The Giver / Le Passeur

Couverture Le Passeur

Myrtille

Voilà un petit moment – près d’un an maintenant – que The Giver attendait sagement dans ma bibliothèque que je me décide enfin à l’ouvrir. Finalement, je l’ai lu en trois heures pendant mon trajet en train pour Paris ; direction le ciné pour une projection presse de l’adaptation.

Jonas vit dans un monde où les couleurs n’existent plus, où les sentiments sont bannis, où les souvenirs ont disparu. Chacun y a une place bien définie, soigneusement choisie par le Conseil, et ô jamais personne ne songerait à s’en plaindre. Le passé est contenu dans la mémoire d’un seul homme : le passeur. Et ce brave homme vieillissant a besoin d’un successeur pour être gardien à son tour de toute la beauté comme de la douleur que le monde a pu porter.

Lire la suite

The Mortal Instruments, tome 5 : La Cité des Âmes Perdues

Couverture La Cité des Ténèbres / The Mortal Instruments, tome 5 : La cité des âmes perdues

Myrtille

De la même manière que les autres avant lui, ce cinquième tome m’a transportée dans le monde des Chasseurs d’Ombre et, sachant que l’attente du tome 6 sera longue, j’ai eu encore plus de difficultés à m’en extirper une fois le livre terminé

Alors que Jace a disparu, manifestement enlevé par Sébastien, Clary ne vit plus que pour le retrouver. Quand l’Enclave décrète qu’il ne s’agit plus d’une priorité, Clary n’en fait qu’à sa tête (pour changer) et décide de prendre les choses en main pour s’infiltrer dans le rang ennemi, en dépit du danger.

Lire la suite

The Mortal Instruments, tome 4 : La Cité des Anges Déchus

Couverture La Cité des Ténèbres / The Mortal Instruments, tome 4 : Les Anges Déchus

Myrtille

Je ne vais pas mentir : ça m’a pris énormément de temps pour trouver quoi dire sur chacun des tomes au fil de la saga, car globalement j’ai toujours le même avis sur l’univers, les personnages… But let’s try again !

Nous éviteront de commenter trop en détail ce résumé à l’eau de rose
un peu comme mes chroniques mais pas de commentaire non plus, ok?

Clary est de retour à New York et la vie est belle : elle s’entraîne pour devenir une chasseuse d’ombres et elle peut enfin appeler Jace son petit ami.
Mais tout a un prix. Quand Jace commence à s’éloigner d’elle sans explication, elle se rend compte qu’elle a peut-être déclenché des événements qui pourraient bien la conduire à la perte de tout ce qu’elle aime… Même Jace.

Je suis tombée totalement amoureuse de cette saga et de ses héros, et je ne peux m’empêcher d’avoir déjà un pincement au cœur en me disant que la fin approche… Mais ne parlons pas de malheur !

Lire la suite

The Mortal Instruments, tome 3 : La Cité de Verre

Couverture La Cité des Ténèbres / The Mortal Instruments, tome 3 : Le Miroir mortel

Myrtille

J’ai aimé le premier, le second m’a captivée, alors que dois-je dire de ce troisième tome ? Sans aucun doute le meilleur de la saga jusqu’à présent, qui trouve désormais sa place parmi la liste de mes livres favoris. Un véritable coup de cœur dévoré d’une traite !

Cassandra Clare quitte New York pour nous conduire à Idris, la fameuse capitale des Chasseurs d’Ombre protégée par ses majestueuses tours de verre. Clary découvre la ville et fait la connaissance de nombreux personnages dont Sébastien, beau garçon sympathique qui n’en devient pas moins rapidement une énigme. Valentin, quant à lui, est en possession de deux des trois instruments mortels et constitue son armée afin d’anéantir la race des Nephilim. Clary représente la dernière chance des siens et devra maîtriser ses puissants pouvoirs pour mener cette guerre à bien.

Lire la suite

The Mortal Instruments, tome 2 : La Cité des Cendres

Couverture La Cité des Ténèbres / The Mortal Instruments, tome 2 : L'Épée mortelle

Myrtille

Si j’avais adoré le premier tome, lu il y a une dizaine de mois, il m’avait malgré tout semblé plutôt long et j’ai eu un peu de mal à m’y plonger. Autant dire tout de suite que celui-ci a comblé toutes mes attentes ; et malgré le temps que j’ai laissé passer depuis ma découverte de la saga, je m’y suis replongée avec une facilité presque déconcertante.

Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repères de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux orées du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Cassandra Clare, à partir de ce second volet, a eu le don de m’immerger complètement dans son univers que j’ai pris un immense plaisir à redécouvrir. Explorant davantage encore la nature des Chasseurs d’Ombres et des Créatures Obscures, ce tome m’a passionnée bien plus que le premier avant lui.

Lire la suite

Eleanor & Park

 

Myrtille

Ayant lu et adoré Fangirl de la même auteure, j’attendais impatiemment la sortie d’Eleanor et Park. (Je ne publie ma chronique que maintenant, mais je l’ai lu dans les jours suivant la parution !). Lorsque je l’ai ouvert, j’étais convaincue de tenir entre mes mains un bijou qui allait être un coup de cœur… mais à ce point ?

L’histoire prend place dans les États-Uni du milieu des années 80. Eleanor et Park sont deux ados que tout sépare et que rien ne destinait à devenir amis — ni plus si affinités. Lorsqu’Eleanor monte dans le bus pour la première fois, tout deux s’ignorent et pourtant, en dépit de tout, lentement mais sûrement, le courant va finir par passer entre eux.

Lire la suite

Qui es-tu Alaska ?

Couverture Qui es-tu Alaska ?

Myrtille

Grande fan de Nos Etoiles Contraires, je tenais à découvrir les autres romans du talentueux auteur qu’est John Green. J’ai commencé par celui-ci et je dois admettre que finalement, Qui es-tu Alaska ? m’a un peu déçue. Mais voyez la note que j’ai mise au livre : elle est loin d’être dramatique. Car malgré tout ce que je peux lui reprocher, j’ai été très sensible à toutes les questions soulevées par ce récit.

Lire la suite