L’Epreuve, tome 2 : La Terre Brûlée

CHRONIQUE DE MYRTILLE ET LOUVE

Myrtille

Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l’extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre…. et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque.

Que dire ? La saga TMR est clairement un immense coup de cœur pour moi. Ce second volume nous éclaire sur quelques points mais chaque réponse apporte son lot de questions ; c’est pourquoi j’ai terminé ce livre la curiosité piquée au vif (tellement de points encore sombres !) et avec l’envie dévorante de lire le tome suivant. Malheureusement, il va falloir attendre… C’est pas comme si ça devenait une habitude.

James Dashner maîtrise à la perfection l’art des retournements de situations. Il sait nous surprendre, nous prend par derrière là où on ne s’y attend pas forcément, et nous embrouille bien comme il faut, à l’image de ce que subit son héros. Pourtant, on ne lâche pas le fil de l’histoire, vivant aux côtés des blocards sur les restes brûlés de notre Terre. Ils évoluent dans un univers inconnu, violent et rempli de dangers.

Thomas retrouve quelques fragments de souvenirs au travers de rêves brumeux. On arrive peu à peu à reconstituer l’histoire, même si nombreuses sont les pièces manquantes au puzzle. Il découvre peu à peu qui il est, à l’instar de nous, lecteurs, qui apprenons à le connaître et à s’attacher à lui. Et puis, il est perdu. Privé de ses souvenirs, évoluant dans un environnement mortel et constamment sous pression, il est en proie au doute et ne sait plus à qui se fier. 

Newt et Minho sont les deux seuls auxquels j’accorde ma confiance. Les autres blocards sont plutôt effacés et ce qu’il reste de personnages ne fait pas bonne impression. Difficile de m’étendre sans spoiler… mais j’ai envie d’en dire plus, pardon ! SPOILER Teresa me faisait plutôt bonne impression dans le premier livre – j’ai tendance à ressentir la même chose que le héros – et à l’image de ce que ressent désormais Thomas, mon avis sur elle est un peu confus. Ses multiples ‘changements de camp’ ne me donnent plus du tout envie de croire en elle… Elle est une nouvelle preuve de l’étendue des pouvoirs du WIKED – car il est clair que ce dernier n’est pas pour rien dans cette affaire… En ce qui concerne Brenda, je n’arrive pas à me faire d’avis sur elle… Vivement que la suite m’éclaircisse ! //

Au final : plus riche en action, avec un goût de trahison et le doute en toile de fond, ce second tome est largement à la hauteur du premier.

Pour compléter tout ce que je n’ai pas su dire (ne me demandez pas pourquoi, j’ai du mal avec mes chroniques de TMR :/), je vous recommande vivement de lire l’avis d’Althea, dont je me permet citer la conclusion en espérant qu’elle n’y voie pas d’inconvénient !

Tout comme le premier tome, je le qualifie volontiers d’haletant, captivant et de très grande qualité. James Dashner prend un malin plaisir à faire s’effondrer toutes nos certitudes et personnellement, même si mon petit cœur en a souffert, j’ai adoré ça. Le troisième et ultime tome s’annonce définitivement savoureux !

Note : 10/10.

À lire aussi : l'avis de DarkToy

Louve

Alors, là vraiment, on a atteint un seuil de génialité exceptionnel !! Par rapport au premier que j’avais adoré mais qui m’avait quelque peu laissé sur ma faim par rapport au sadisme pourtant élevé, celui-là m’a énormément contenté. En effet, entre les boules rongeuses de cou,la chaleur étouffante sans aucun abri, les fondus complètement flippants et SPOILER l’injection du virus en chacun des blocards /, James Dashner a été particulièrement sadique avec ses personnages, ce qui m’a beaucoup plu évidemment.
L’idée que le WICKED contrôle totalement les événements et que les Blocards le sachent rendait le cours de l’histoire légèrement différent du premier tome, puisqu’ils ne se demandaient plus pourquoi ils étaient là. Ils avancent dans un but, trouver le refuge promit par les adultes.
 SPOILER D’ailleurs je dois avouer que j’ai vraiment eu peur quand les blocards arrivent enfin au « refuge » et qu’ils ne voient que des morceaux de bois. J’ai eu très peur pour eux, bien que je m’y sois attendue un minimum. /

Par rapport aux personnages, c’est vrai que c’est un peu flou, l’auteur ne s’étend pas trop sur les autres que Newt et Minho, donc je ne peux pas trop dire en qui j’ai confiance ou pas. En tout cas il est sur que je fais confiance à ces deux-là.

Comme le disait Myrtille, il est vrai que l’auteur à vraiment le don de faire des retournements de situations délirants et complètement inattendus.
Notamment SPOILER le changement de camp de Teresa. Je l’ai détesté dans ce tome. Malgré tout ce qu’elle dit, je n’ai toujours pas confiance. / A voir.

En tout cas, l’action était encore plus au rendez-vous que dans le tome 1. Beaucoup de choses effroyables se sont produites dans ce livre, à cause, naturellement, du WICKED, qui est au cœur de tout. Vraiment j’aimerais les trucider ceux qui sont derrière cette mascarade, mais je crains que ce ne sois pas possible, malheureusement.

En tout cas j’ai trouvé les Fondus très effrayants, surtout celui attaché au nez, et près à tout pour en avoir un.

Un super roman !

Note : 10/10

Publicités

Une réflexion sur “L’Epreuve, tome 2 : La Terre Brûlée

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s